Articles

La gestation pour autrui (GPA) : État des lieux

Actualité droit tristesse

La situation juridique française

Les débats autour du mariage pour tous ont fait émerger des acronymes jusque là peu entendus tels que PMA et GPA. Si la PMA, procréation médicalement assistée, est autorisée en France – de manière très réglementée et seulement dans certains cas – la GPA, gestation pour autrui, ne l’est absolument pas. Au-delà des problématiques éthiques, religieuses et morales que peut poser cette procédure, que dit précisément la loi française ? Y a-t-il en France des enfants issus de GPA ? Et comment y fait-elle face ?

La GPA est donc une technique médicalisée qui consiste pour une femme de porter l’embryon in-utérus d’un couple qui est dans l’incapacité de procréer (problèmes d’infertilité, couples homosexuels,…).

Lire la suite

Mariage pour tous : les députés commencent aujourd'hui l'examen du projet de loi

Après le temps des manifestations des « pro » et des « anti », voici le temps du travail des parlementaires. Et ils ont du travail ! Il est vrai qu’il est dur de réformer mais encore plus lors que l’on s’attaque à l’une des institutions de notre société comme le mariage. Et pourtant notre société a évolué au fil des années. L’égalité en droit de la famille a demandé du temps. Il a fallu parfois plusieurs étapes pour y parvenir.

Lire la suite

Edito juridico-ludique n°9

NL_edito9

Mariage pour tous : tu t’es vu quand t’as dit oui ?

Oh la boulette ! Pourtant, on en a fait des soirées chez Riton, au Coup dans l’Nez, place des Vendanges. Mais celle-là !… Elle restera marquée d’une bière blanche. Jeudi dernier, comme tous les jeudis, on se retrouve pour l’Apéro du JeudiTM, avec toute la clique. Et bien sûr, on refait le monde. On n’est peut-être pas des philosophes, mais on n’en pense pas moins ! Le sujet du moment, c’était le mariage pour tous. Super sujet ! Gai, consensuel, moderne et qui parle à l’enfant qui est en nous, rêvant encore parfois de princesses et de princes charmants, de lutins et de fées, d’éléphants volants et de marionnettes en bois. Et aussi, de nains gentils et travailleurs. N’ont-ils pas également droit au bonheur ? Ne peuvent-ils pas s’engager dans une vie d’amour marital avec l’élue de leurs petits cœurs ?

Lire la suite