Comment se porte le mariage ?

Actualité droit joie

On se marie un peu, beaucoup, à la folie ?

Mariage pour tous, concubinage, Pacs… Au-delà des lois et des dispositifs d’unions, comment les Français vivent-ils le couple ? Les couples de même sexe ont-il convolé en juste noce en 2013 ? Le mariage est-il une institution vieillissante ou reste-t-il la forme d’union préférée des Français ? Les récentes enquêtes de l’Insee nous en apprennent plus sur les comportements de nos concitoyens. Une fois n’est pas coutume, la chronique de mars est plus sociétale que juridique. Mais le droit ne peut ignorer la société !

Alors que les Français se sont parfois violemment affrontés sur la question du mariage pour tous, la froide statistique révèle que le mariage est en fort recul sur ces vingt dernières années. En 1992, il était encore choisi par 90% des couples ; en 2010, seuls 3 couples sur 4 optaient pour cette union. Et la tendance est toujours à la baisse : 231 000 en 2013 (seulement pour les mariages de couples hétérosexuels) contre 251 654 mariages en 2010.

Un désamour pour le mariage ?

Le nombre de mariage baisse tandis que le nombre de Pacs augmente : en 2012, deux Pacs ont été conclus pour trois mariages célébrés. Le mariage reste toutefois plus courant que son cousin civil de solidarité. Au-delà du type d’union, l’enquête de l’Insee pointe soit une méfiance des Français face à l’engagement, soit une part accrue du raisonnable dans leurs affaires de cœur. En effet, les Français qui se marient sont de plus en plus nombreux à opter pour le régime de la séparation de biens. « En 2010, presque 17 % des couples récemment mariés dérogent du régime légal en choisissant un autre régime matrimonial. (…) Pour la séparation de biens, c’est tout simplement le plus haut niveau historique jamais observé (…). En 2010, sur l’ensemble des couples récemment formés, seul un peu plus d’un tiers des couples ont opté pour un mariage en communauté de biens, alors qu’ils étaient plus de 60 % en 1992 », précisent les auteurs de l’étude. Le mariage, oui ! Mais ce qui est à moi reste à moi !

Les nouveaux mariés

Depuis mai 2013, les couples de même sexe ont acquis le droit de se marier. Ce sont environ 7 000 mariages qui ont été célébrés en 2013 et, dans trois cas sur cinq, il s’est agi de couples d’hommes. C’est à peu près la même proportion de Pacs de personnes de même sexe. Pour ces couples, un transfert simple semble s’être opéré du pacte civil vers le mariage. Seront-ils de plus en plus nombreux à opter pour l’union « du pire et du meilleur » maintenant qu’ils en ont le droit ? Au-delà des chiffres, le mariage reste un choix que de moins en moins de couples font. Un mode comme un autre pour certain de consacrer leur amour. Et, il faut bien le reconnaître, le mariage est bien souvent accompagné de l’idée d’un divorce potentiel. Mais le cœur a ses raisons…